Français    Search

Articles and other major writings - H

HALBREICH Harry, « Da Cendrées à Waarg », in Enzo Restagno (éd.), Xenakis, Torino, EDT/Musica, 1988, p. 211-270.

A propos des œuvres de Xenakis composées entre 1973 et 1988, principalement au moyen de la description de leur déroulement formel.

HALBREICH Harry, « Iannis Xenakis », in Guide de la musique sacrée et chorale profane, Paris, Fayard, 1993, p. 1125-1136.

Sur la musique vocale de Xenakis.

HALBREICH Harry, « Iannis Xenakis : un loup parmi les chiens », in Portrait(s) de Iannis Xenakis, sous la direction de F.B. Mâche, Paris, Bibliothèque Nationale de France, 2001, p. 123-132.

Un portrait moral et musical de Xenakis

HALBREICH Harry, « Petite esquisse pour un portrait », Ars Musica Magasine, Radio-Bruxelles, p. 6-7.

HALPERIN D., L'œuvre musicale de Iannis Xenakis (en hébreu), Jérusalem, Université de Jérusalem, 1975, 35p.

HAMMAN Michael, « On technology and Art: Xenakis at Work », in DI SCIPIO Agostino (ed.), Perspectives on Xenakis = Journal of New Music Research vol. 33 n° 2, 2004, p. 115-124.

Quelques réflexions, de nature esthétique, sur l'approche xenakienne de la technologie.

HARENBERG Michael, Neue Musik durch neue Technik ? Musikcomputer als qualitative Herausforderung für ein neues Denken in der Musik, Kassel, Bärenreiter, 1989, p. 80-84.

Sur l'utilisation par Xenakis de l'ordinateur.

HARLEY James, « As for Me, I Love the Sea ! A Homage », in HARLEY James (ed.), Xenakis studies : in memoriam = Contemporary Music Review vol. 21 n°2-3, Oxfordshire, Routledge, 2002, p. 142-147.

Un hommage.

HARLEY James, « Computationnal Approaches to Composition of Notated Instrumental Music : Xenakis and the Other Pioneers », in Roger T. Dean (éd.), The Oxford Handbook of Computer Music, Oxford, Oxford University Press, 2009, p. 116-123.

Une introduction à l'approche computationnelle de Xenakis.

HARLEY James, « Continuities and Changes in the Electroacoustic Music of Iannis Xenakis », in Iannis Xenakis : Das elektroakustische Werk. Internationales Symposion Musikwissenschaftliches Institut der Universität zu Köln, sous la direction de Ralph Paland, Christoph von Blumröder, Vienne, Verlag der Apfel, 2009, p. 17-27.

Une introduction générale à la musique électroacoustique de Xenakis.

HARLEY James, "Iannis Xenakis : Electroacoustic Music and the Polytopes», in Andrea Valle and Stefano Bassanese (ed.), Prossime distanze : Atti del XVIII Colloquio di Informatica Musicale, Torino-Cuneo, 5-8 Ottobre 2010, Venice, Università IUAV di Venezia, 2011, p. 5-10. (www.aimi-musica.org)

HARLEY James, « Formal analysis of the music of Iannis Xenakis by means of sonic events: recent orchestral works », in SOLOMOS Makis (éd.), Présences de Iannis Xenakis, Paris, CDMC, 2001, p. 37-52.

Un survol des œuvres orchestrales du Xenakis des vingt dernières années, centré sur la question de la sonorité.

HARLEY James, "Iannis Xenakis. A Personal Tribute", The Open Space Magazine, Vol. 3, 2001, p. 199-201.

HARLEY James, "Iannis Xenakis Online Bibliography and Discography", Leonardo Journal Bibliography Project, 1998 (updated 2009), www.leonardo.info/isast/spec.projects/Xenakisbib.html.

HARLEY James, « Iannis Xenakis : racjonalny mistyk, architekt dzwieku », Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 17-33.

HARLEY James, "Nonlinear Mosaic Form in Kraanerg by Iannis Xenakis", in EXARCHOS Dimitris (ed.), Proceedings of the Xenakis International Symposium, London 1-3 April 2011, www.gold.ac.uk/ccmc/xenakis-international-symposium/programme.

HARLEY James, « Pasja zycia: tworczosc Iannisa Xenakisa na instrumenty smyczkowe », Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 63-85.

HARLEY James, « Sonic and Parametrical Entities in Tetras : an Analytical Approach to the Music of Iannis Xenakis », Canadian University Music Review vol.16 n°2, 1996, p. 72-99 (traduction allemande : « Klang- und Parameter-Entitäten: Tetras von Iannis Xenakis: ein analytischer Ansatz », MusikTexte 91, 2001, p. 31-43).

Analyse de Tetras en termes d' « entités sonores », c'est-à-dire d'objets déterminés d'un « espace vectoriel multi-dimentionnel », les dimensions analysées étant : la hauteur, le timbre, l'articulation, les dynamiques, la densité, la synchronicité et la durée.

HARLEY James, « Still Rich & Strange », The Musical Times, novembree 1996, p. 9-15.

HARLEY James, « The creative compositional legacy of Xenakis », in Georgaki Anastasia, SOLOMOS Makis (ed.), Proceedings of the « International Symposium Iannis Xenakis », Athènes, University of Athens, 2005, p. 331-337. Article sélectionné : www.iannis-xenakis.org/fxe/actus/symposium.html

HARLEY James, « The Electroacoustic Music of Iannis Xenakis », in Harley James (ed.), In memoriam Iannis Xenakis = Computer Music Journal vol. 26 n°1, Cambridge (Massachussetts), MIT, 2002, p. 33-57.

Une introduction générale à la musique électroacoustique de Xenakis (y compris les musiques des polytopes).

HARLEY James, « The String Quartets of Iannis Xenakis », Tempo no°203, 1998, p. 2-10.

HARLEY James, HARLEY Maria Anna, « Triomph of Modernity : Xenakis' Kraanerg at Canada's National Arts Center », Music Works n°67, 1997, p. 24-31.

HARLEY Maria Anna, « Dlaczego Xenakis? Wprowadzenie », Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 3-15.

HARLEY Maria Anna, « Music of Sound and Light : Xenakis's Polytopes », Leonardo vol.31 n°1, 1998, p. 55-65.

HARLEY Maria Anna, « Przestrzenny ruch dzwieku w muzyce instrumentalnej Iannisa Xenakis », Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 109-132.

HARLEY Maria Anna, « Spatial Sound Movement in the Instrumental Music of Iannis Xenakis », Journal of New Music Research vol.23 n°3, 1994, p. 291-313.

HARRIS Conrad, « Mikka and Mikka S », Performing Xenakis, Hillsdale, New York, Pendragon Press, 2010, p. 245-248.

Quelques mots sur ces deux pièces.

HASS Bernhard, « Fragments on Gmeeoorh », Performing Xenakis, Hillsdale, New York, Pendragon Press, 2010, p. 91-98.

Commentaire-analyse de la pièce.

HATZILEONTIADIS Leontios, « game-theory@composition.com », Moussikis Antifonos n°4, Athènes, juin 2004, p. 52-54.

HATZILEONTIADIS Leontioss, « Pok-Ta-Pok : a 3-D extension to Xenakis perception of game-theory », in Georgaki Anastasia, SOLOMOS Makis (ed.), Proceedings of the « International Symposium Iannis Xenakis », Athènes, University of Athens, 2005, p. 312-321.

Une brève analyse de Duel.

HAVILAND Eric, Axelos Kostas, Une vie pensée, une pensée vécue, Paris, L'Harmattan, 1995, p. 35.

Sur Xenakis et Axelos, tous deux réfugiés en France pendant la guerre civile grecque.

HELFFER Claude, « La Méditerranée en tempête », Entretemps n°6, 1988, p. 105-108.

Quelques mots sur Xenakis par un de ses fidèles interprètes.

HELFFER Claude, La musique sur le bout des doigts. Entretiens avec Bruno Serrou, Paris, Michel de Maule, 2005, p. 175-181.

HELFFER Claude, « Le pianiste joue les notes qu'il peut », Dissonanz/Dissonance n°68, 2001, p. 18-21.

HELFFER Claude, « Le son caché », in 20e siècle. Images de la musique française, Paris, SACEM, 1986, p. 74-77.

HELFFER Claude, « On Herma, Erikhthon, and others », in Kanach Sharon (éd.), Performing Xenakis, Hillsdale, New York, Pendragon Press, 2010, p. 99-114.

HELFFER Claude, « Regards sur le piano actuel », Bulletin de l'Académie musicale de Villecroze n°2, 1969, p. 27-36 (repris in Le piano, Paris, PUF-Que sais-je?, 1985).

HELFFER Claude, « Sur Herma et autres », in GERHARDS Hugues (éd.), Regards sur Iannis Xenakis, Paris, Stock, 1981, p. 195-204.

Sur Herma, Evryali, Synaphai et Erikhthon.

HENAU Joris de, Gmeeoorh (1974) de Iannis Xenakis et la musique nouvelle pour orgue : histoire et analyse, mémoire de D.E.A., Université Paris 4, 2004, 133 p. + annexes.

Une analyse de Gmeeoorh à partir des esquisses de Xenakis. En annexes : échanges de lettres de Xenakis avec le créateur de la partition et documents de presse.

HENAU Joris de, « Gmeeoorh (1974) de Xenakis et la musique nouvelle pour orgue. Histoire et analyse », in Georgaki Anastasia, SOLOMOS Makis (ed.), Proceedings of the « International Symposium Iannis Xenakis », Athènes, University of Athens, 2005, p. 150-160.

HENTSCHEL Frank, « Xenakis und die Diskurse von Hochkultur und Neuer Musik », in Iannis Xenakis : Das elektroakustische Werk. Internationales Symposion Musikwissenschaftliches Institut der Universität zu Köln, sous la direction de Ralph Paland, Christoph von Blumröder, Vienne, Verlag der Apfel, 2009, p. 185-199.

HERVE Jean-Luc, « Les Images sonores xenakiennes : actualité de la pensée de Xenakis pour la création musicale aujourd'hui », in SOLOMOS Makis (éd.), Présences de Iannis Xenakis, Paris, CDMC, 2001, p. 99-101.

L'auteur suggère que les recherches de Xenakis sont proches du concept actuel « d'image sonore ».

HILL Peter, « Xenakis and the Performer », Tempo n°112, 1975, p. 17-22.

Quelques remarques sur les relations entre Xenakis et les instrumentistes.

HILLER Lejaren, « Music Composed with computers », in Harry B. Lincoln (éd.), The Computer and Music, U.S.A., Cornell University, 1970, p. 76-79.

Sur Xenakis et l'ordinateur.

HOFFMANN Peter, « Analysis through Resynthesis. Gendy3 by Iannis Xenakis », in SOLOMOS Makis (éd.), Présences de Iannis Xenakis, Paris, CDMC, 2001, p. 185-194.

Analyse de l'œuvre par l'exposition des résultats de sa resynthèse —resynthèse que rend possible le fait que la pièce est algorithmique— et en se centrant plus particulièrement sur quatre passages.

HOFFMANN Peter, « Design and Implementation of the New GENDYN Program », XII Colloquium on Musical Informatics (CIM) 98, Gorizia, Italy, 24.-26.09.1998, University of Udine, AIMI [Associazione di Informatica Musicale Italiana].

Une présentation du New GENDYN Program et e son aspect interactif.

HOFFMANN Peter, « Evaluating the Dynamic Stochastic Synthesis », Journées d'informatique musicale (JIM 98), La Londe-les-Maures, France, 05.-07.05.1998, Centre Agelonde, La Londe-les-Maures, Textes des communications (= Publications du LMA [Laboratoire de mécanique et d'acoustique Marseille] 148, Mai 1998, p. F4/1-F4/8.

Une discussion sur les implications esthétiques du programme GENDYN dans le contexte d'un art algorithmique avec ordinateur.

HOFFMANN Peter, « GENDY3 von Iannis Xenakis: Eine Höranalyse », in Rudolf Frisius, Peter W. Schatt, Helmut Bieler-Wendt (éd.), Konzert – Klangkunst – Computer. Wandel der musikalischen Wirklichkeit, Mainz, Schott: Veröffentlichungen des Instituts für Neue Musik und Musikerziehung Darmstadt n°42, p. 255-272.

Une analyse des phénomènes musicaux caractéristiques de Genddy3 (glissandi, clusters, bruits, échelles non-octaviantes) et de leurs origine dans la logique du programme GENDYN.

HOFFMANN Peter, « Implementing the Dynamic Stochastic Synthesis », in Gérard Assayag, Marc Chemillier, Chistian Eloy (éd.), Troisièmes journées d'informatique musicale JIM 96, Les cahiers du GREYC année 1996 n°4, 1996, p. 341-347 (traduction polonaise : « Dynamiczna synteza stochastyczna: od idei Xenakisa do oprogramowania narzedziowego », Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 133-147).

Sur la manière avec laquelle l'auteur a implémenté la synthèse stochastique dynamique.

HOFFMANN Peter, « L'électroacoustique dans l'œuvre de Iannis Xenakis », in Portrait(s) de Iannis Xenakis, sous la direction de F.B. Mâche, Paris, Bibliothèque Nationale de France, 2001, p. 171-184.

Un survol de la musique électroacoustique de Xenakis

HOFFMANN Peter, « Kompositorische Verfahrensweisen in GENDY3 », in Iannis Xenakis : Das elektroakustische Werk. Internationales Symposion Musikwissenschaftliches Institut der Universität zu Köln, sous la direction de Ralph Paland, Christoph von Blumröder, Vienne, Verlag der Apfel, 2009, p. 167-181.

Sur GENDY3.

HOFFMANN Peter, « L'espace abstrait dans la musique de Iannis Xenakis », in Jean-Marc Chouvel, Makis SOLOMOS (éd.), L'espace : Musique/Philosophie, Paris, L'Harmattan, 1998, p. 141-152 (traduction allemande : « Weltlinie im musikalischen Universum. Abstrakte Räume in der Musik von Iannis Xenakis », MusikTexte n°90, Köln, 2001, p. 23-29).

Sur la notion d'espace mise en œuvre dans les théories de Xenakis.

HOFFMANN Peter, « Mathematik zum Klingen gebracht. Die Dynamische Stochastische Synthese von Iannis Xenakis », in Martin Aigner, Ehrhard Behrends (éd.), Alles Mathematik. Von Pythagoras zum CD-Player, Braunschweig/Wiesbaden, Friedr. Vieweg & Sohn, 2000, p. 269-282.

Une présentation vulgarisée de la synthèse dynamique stochastique.

HOFFMANN Peter, « "Something rich and strange": Exploring the Pitch Structure of GENDY3 », in DI SCIPIO Agostino (ed.), Perspectives on Xenakis = Journal of New Music Research vol. 33 n° 2, 2004, p. 137-144.

Cet article tente d'expliquer les sonorités de GENDY3 (hauteurs fixes, échelles, portamenti, glissandi, bruit) au moyen du concept généralisé de modulation de fréquence.

HOFFMANN Peter, « The New GENDYN Program », Computer Music Journal vol. 24 n°2, 2000, p. 31-38 (http://www.mitpress.edu/.)

Une description détaillée de la synthèse dynamique stochastique et de la manière avec laquelle elle a été réalisée dans le programme GENDYN.

HOFFMANN Peter, « Towards an "automated Art" : Algorithmic Processes in Xenakis' Compositions », in Harley James (ed.), Xenakis studies : in memoriam = Contemporary Music Review vol. 21 n°2-3, Oxfordshire, Routledge, 2002, p. 121-131.

A propos de l'automatisme (processus algorithmiques) chez Xenakis avec, pour exemples, les automates cellulaires et le programme GENDYN.

HOFFMANN Peter, « "Wir sind alle Pythagoräer". Zahl und Mysterium in der Musik von Iannis Xenakis », Positionen. Beiträge zur Neuen Musik n°23, 1995, p. 30-32.

HOFFMANN Peter, « Xenakis » in Horst Weber (éd.), Metzler-Komponisten Lexikon : 340 werkgeschichtliche Portaits, Weimer, J.B. Metzler, 1992, p. 881-884.

HOFFMANN Peter, "Xenakis alive! Extensions and ramifications to Xenakis' electroacoustic legacy today", in Exarchos Dimitris (ed.), Proceedings of the Xenakis International Symposium, London 1-3 April 2011, www.gold.ac.uk/ccmc/xenakis-international-symposium/programme.

HOFFMANN Peter, « Xenakis, Iannis », The New Grove Dictionary of Music and Musicians, seconde édition, 2001, tome 27, p. 605-613.

Une vue d'ensemble de l'itinéraire et de l'œuvre.

HOFFMANN Peter, SOLOMOS Makis, « The Electroacoustic Music of Iannis Xenakis », in Symposium of Musical Informatics, Corfou, Ionio University, 1998, p. 86-94.

Sur les premières œuvres électroacoustiques de Xenakis et sur le programme GENDYN.

HOFMANN Boris, « Aspects spatiaux dans les œuvres instrumentales de Xenakis », in GEORGAKI Anastasia, SOLOMOS Makis (ed.), Proceedings of the « International Symposium Iannis Xenakis », Athènes, University of Athens, 2005, p. 192-201. Article sélectionné : http://www.iannis-xenakis.org/fxe/actus/symposium.html.

HOFMANN Boris, "Exploring the Sound Tapestry  – The Role of Space in Nomos Gamma", in EXARCHOS Dimitris (ed.), Proceedings of the Xenakis International Symposium, London 1-3 April 2011, www.gold.ac.uk/ccmc/xenakis-international-symposium/programme

HOOGLAND C., « Framtidens faclor över 2000-ariga ruiner », Nutida Musik vol.15 n°2, 1971-72, p. 48-51.

HORODYSKI Timothée, Varèse : héritage et confluences (les masses sonores – l'espace du son – la spatialisation), thèse de doctorat, Université Paris 8, 1998, (reproduction : Lille, Atelier national de reproduction des thèses), p. 327-337.

Sur la spatialisation du son.

HOWARD Philip, « Evryali : Beyond the Surface (What I Learned from Evryali by Performing It », Perspectives of New Music vol.42 n°2, 2004, p. 144-157.

Une approche de la pièce par un interprète.

HUFSCHMIDT Wolfgang, « Musik aus Zahlen », in Wilfried Gruhn (éd.), Reflexionen über Musik heute, Mainz, Schott's, 1981, p. 36-42.

Analyse des classes de hauteurs de Herma.

HUIJSTEE T. van, « Van Pythagoras naar Xenakis », Mens en Melodie n°36, 1981, p. 408-416.

HÜNERMANN Tobias, « Iannis Xenakis: Bohor », in Iannis Xenakis : Das elektroakustische Werk. Internationales Symposion Musikwissenschaftliches Institut der Universität zu Köln, sous la direction de Ralph Paland, Christoph von Blumröder, Vienne, Verlag der Apfel, 2009, p. 152-166.

Analyse de Bohor

 
Top