English    Rechercher

Articles et extraits d'ouvrage - I

« Iannis Xenakis : verkförteckning », Nutida Musik vol.10 n°5, 166-67,
p. 15-16.

IKESHIRO Ryo, "GENDYN and Merzbow: the legacy of Xenakis' late electroacoustic works on noise music today", in Exarchos Dimitris (ed.), Proceedings of the Xenakis International Symposium, London 1-3 April 2011, www.gold.ac.uk/ccmc/xenakis-international-symposium/programme.

ILIESCU Mihu, « Agrégats et masses : métamorphoses de l'écriture xenakienne », Analyse musicale n° 43, Juin 2002, p. 63-75.

L'article montre comment, à une première métamorphose de l'écriture xenakienne qui conduit rapidement de l'agrégat à la masse, correspond, dans les années 1980-90, une métamorphose inverse, qui aboutit, symétriquement, à un retour de l'agrégat.

ILIESCU Mihu, "Beyond the modern-postmodern cleavage: Xenakis' mythical thinking", in ExarchosDimitris (ed.), Proceedings of the Xenakis International Symposium, London 1-3 April 2011, www.gold.ac.uk/ccmc/xenakis-international-symposium/programme.

ILIESCU Mihu, « Espace musical et espace socio-politique : connotations de la conception massique de Xenakis », in Jean-Marc Chouvel, Makis SOLOMOS (éd.), L'espace : Musique/Philosophie, Paris, L'Harmattan, 1998, p. 265-278 (traduction allemande par Annette Theis : « Schlacht- und Klangfelder. Konnotationen einer Massenkonzeption bei Xenakis », MusikTexte n°90, Köln, 2001, p. 29-35).

La notion de masse chez Xenakis, selon une approche qui compare la musique et les enjeux politiques.

ILIESCU Mihu, « Glissandi et traces : une étude des rapports entre le musical et l'extramusical », in Georgaki Anastasia, SOLOMOS Makis (ed.), Proceedings of the « International Symposium Iannis Xenakis », Athènes, University of Athens, 2005, p. 49-54. Article sélectionné : www.iannis-xenakis.org/fxe/actus/symposium.html

ILIESCU Mihu, « Xenakis et le "destin" musical de l'Occident », in SOLOMOS Makis (éd.), Présences de Iannis Xenakis, Paris, CDMC, 2001, p. 53-58 (version anglaise : « Notes on the Late-Period Xenakis », in Harley James (ed.), Xenakis studies : in memoriam = Contemporary Music Review vol. 21 n°2-3, Oxfordshire, Routledge, 2002, p. 133-142).

Cet article se centre sur le tournant qu'opère Xenakis durant sa dernière période, tournant qu'il interprète comme une réconciliation avec les musiques dites « musicales ».

ILIESCU Mihu, « Xenakis i Thom. Problemy morfodynamiki dzwiekowej » (« Xenakis et Thom : une morphodynamique sonore »), Swiat Xenakisa = Muzyka vol.XLIII n°4, Varsovie, Instytut PAN, 1998, p. 87-107. En français : « Xenakis et Thom : une morphodynamique sonore », Les Cahiers Arts et Sciences de l'Art n°1, Paris, 2000, p. 183-204.

L'auteur réexamine l'hypothèse développée dans sa thèse de doctorat (cf. « Monographies ») d'une morphodynamique, à propos de Xenakis.

IOANNIDIS Agis, « Oi Metastaseis tou Ianni Xenaki kai oi afetiries mias neas glossas sti sychroni moussiki » (« Metastaseis de Iannis Xenakis et les débuts d'une nouvelle langue dans la musique contemporaine ») in Praktika : Proto synedrio ellinikis moussikis « Solon Michaïlidis, Nicosie, Ypourgio Paidias kai politismou, 2002, p. 33-48.

Quelques mots sur Metastaseis.

IOANNIDIS Iannis, « Den boro na epanalamvano afto pou echei xanaginei », in DONTAS Nikos A. (ed), Iannis Xenakis  = supplément du journal I Kathimerini, 2 février 2003, Athènes, p. 15-18.

Sur le besoin d'originalité.

« It's time for Xenakis » (entretiens avec Irvine Arditti, Jean-Paul Bernard, Pedro Carneiro, Alain Damiens, Ronald Heyrabedian, Hae-Sun Kang, Christian Lindberg, Hiroaki Ooi, Pascal Rophé, Steven Schick, Pierre Strauch, Michel Tabachnik), introductory notes and scientific coordination Anne-Sylvie Barthel-Calvet, éditorial coordination Carine Dinh, translation Jeremy Drake, Paris, Éditions Durand-Salabert-Eschig, 2011.

Entretiens avec les interprètes nommés.

 
Haut de page