English    Rechercher

Articles - 1954 ... 1963

Bibliographie analytique réalisée par Makis Solomos

Sont mentionnés et commentés dans cette section, tous les articles publiés de Xenakis.
Les traductions ne sont pas mentionnées sauf lorsqu'elles ont paru antérieurement à l'original où lorsqu'elles remanient la version originale.

Sans date

« Xénophilie », in Lettres de vie, Nathan/UNESCO, s.d., p. 102.

Sans titre, in pochette du disque Japon. Musique millénaire, Biwa et Shakuhashi. Kinshi Tsuruta et Katsuya Yokoyama, Le Chant du Monde, G.U. LDX. 74473, s.d. (ca 1973).

Quelques lignes manuscrites sur la chanteuse (et joueuse de biwa) Kinshi Tsuruta.

1954

« METASTASSIS-Analyse » (1954), édition critique d'Anne-Sylvie Barthel-Calvet, Revue de Musicologie tome 89 n°1, 2003, p. 162-187.

Analyse très détaillée de l'œuvre. Un document très important. Xenakis y traite des mes. 104-150, des mes. 150-174, de la « diastématique sérielle » (mes. 174-202), des mes. 202-310, des mes. 310-317 et 317-fin et conclut avec le paragraphe « les temps-les durées »

1955

(Sans titre), in Charles Edouard Le Corbusier, Modulor 2, Paris, éd. de l'architecture d'aujourd'hui, 1983, p. 341-344 (1ère édition : 1955). Repris sous le titre « Metastaseis et le Modulor » in Musique de l'architecture, p. 79-80.

Brève analyse de Metastaseis.

« La crise de la musique sérielle », Gravesaner Blätter n°1, 1955, p. 2-4.

Repris dans Kéleütha, p. 39-43.

« Les Metastassis », note de programme de concert des Donaueschingen Musiktage, 16-18/10/1955 (repris in Max Rieple, Musik in Donaueschingen, Konstanz, 1959, p. 83).

Brève notice de concert.

« Οι σημερινες τασεις της γαλλικης μουσικης » [Les tendances actuelles de la musique française], Επιθεώρηση τέχνης [Art Review] n°6, Athènes, 1955, p. 466-470.

Repris dans Κείμενα περί μουσικής και αρχιτεκτονικής, [Textes sur la musique et l'architecture] p. 31-40.

« Provlimata ellinikis mousikis synthesis » (Problèmes de composition musicale grecque), Epitheorisi technis n°9, Athènes, 1955, p. 185-189.

Repris dans Keimena peri mousikis kai architektonikis, p. 41-52. Traduction française dans Présences de Iannis Xenakis, Paris, CDMC, 2001, p. 11-14.

1956

« Brief an Hermann Scherchen », Gravesaner Blätter n°6, 1956, p. 35-36.

L'original français a ensuite paru dans Kéleütha, p. 44-45.

« Brief an Karl Amadeus Hartmann », in Karl Amadeus Hartmann und die Musica Viva, Mainz, 1980, p. 337.

Lettre de 1956.

« Wahrscheinlichkeitstheorie und Musik », Gravesaner Blätter n°6, 1956, p. 28-34.

L'original français a ensuite paru dans : 1) Musique. Architecture, p. 9-15 ; 2) Kéleütha, p. 46-53. En outre, il a servi à l'élaboration de Musiques Formelles, p. 26-33.

1957

« Der Modulor / The Modulor », Gravesaner Blätter n°9, 1957, p. 2-3/3-5. Repris sous le titre « Le Modulor de Le Corbusier » in Musique de l'architecture, p. 37-40.

Xenakis explique le modèle de proportions utilisé par Le Corbusier.

« Le Corbusiers Elektronisches Gedicht / Le Corbusier's Electronic Poem —the Philips Pavilion », Gravesaner Blätter n°9, 1957, p. 43-50/51-54. Repris en partie sous le titre « Le Pavillon Philips à l'aube d'une architecture » in Musique. Architecture, p. 123-142 et in Musique de l'architecture, p. 165-179.

Une première analyse développée du célèbre Pavillon.

« Le couvent d'études de la Tourette. Oeuvre de Le Corbusier », Art chrétien n°6, 1957, p. 40-42. Repris in Musique de l'architecture, p. 99-101.

Quelques mots sur une réalisation architecturale importante de Xenakis (et Le Corbusier).

1958

« Auf der Suche einer Stochastischen Musik / In search of a Stochastic Music », Gravesaner Blätter n°11-12, 1958, p. 98-111/112-122.

L'original français a ensuite paru dans Musiques formelles, p. 36-51.

« Architecture », in Jean Petit (éd.), Le poème électronique Le Corbusier, Paris, Minuit, 1958, p. 125-150. / « Genèse de l'architecture du Pavillon », Revue Technique Philips vol.20 n°1, 1958-59, p. 1-11. / « The architectural design of Le Corbusier and Xenakis », Philips Technical Review vol.20 n°1, 1958-59, p. 2-8. « Genèse de l'architecture du Pavillon » est repris dans Musique de l'architecture, p. 153-158.

Ces trois textes sont très proches, mais diffèrent sur quelques points importants. Xenakis y explique son rôle dans la conception du fameux pavillon Philips.

« De tre parablerna »,  (« Les trois paraboles »), Nutida Musik n°4, 1958, p. 9-11.

L'original français a ensuite paru dans Musique. Architecture, p. 16-19.

« The Philips Pavillon and The Electronic Poem », Arts and Architecture n°11, 1958, p. 24.

Quelques mots sur le fameux pavillon.

« Notes sur un geste électronique », in Jean Petit (éd.), Le poème électronique Le Corbusier, Paris, Minuit, 1958, p. 226-231. / « Notes sur un "geste électronique" », Revue Musicale n°244, 1959, p. 25-30. Repris in Musique. Architecture, p. 143-150 et in Musique de l'architecture, p. 197-202.

Textes pratiquement identiques.

1960-61

« Grundlagen einer stochastischen Musik / Elements of Stochastic Music », Gravesaner Blätter en quatre parties : 1) n°18, 1960, p. 61-83/84-105 ; 2) n°19-20, 1960, p. 128-139/140-150 ; 3) n°21, 1961, p. 102-111/113-121 ; 4) n°22, 1961, p. 131-143/144-145.

L'original français a été repris dans Musiques formelles, p. 61-107.

1961

« La musique stochastique : éléments sur les procédés probabilistes de composition musicale », Revue d'Esthétique vol.14 n°4-5, 1961, p. 294-318.

Sera repris avec des enrichissements dans Musiques formelles, p. 15-36, 52-53, 61, 137-139 et 211-212. Repris dans Kéleütha, p. 54-66.

« Scherchen », in Encyclopédie de la musique, Paris, Fasquelle, vol.3, 1961, p. 653.

Quelques lignes sur « le plus grand des maïeutères de la musique contemporaine ».

« Stochastic music », in Music-East and West. Report on 1961 Tokyo East-West Music Encounter Conference, Tokyo, Executive Committee for Tokyo East-West Music Encounter 1961, p. 134-140.

Reprend et recombine des parties de l'article de 1954 « La crise de la musique sérielle » et des chapitres 1 et 3 de Musiques formelles. Peut aussi être envisagé comme une version abrégée de l'article « La musique stochastique : éléments sur les procédés probabilistes de composition musicale » (1961).

« The riddle of Japan », in This is Japan n°9, 1961, p. 66-69.

Impressions du Japon, que Xenakis a visité pour la première fois à cette époque (1961).

 « Vitruve », in Encyclopédie de la musique, Paris, Fasquelle, vol.3, 1961, p. 873-874. Repris in Musique de l'architecture, p. 203.

Quelques lignes sur l'architecte romain qui s'est aussi intéressé à la musique.

1962

« Debussy a sformalizowanie muzyki » (« Debussy et la musique formelle »), Ruch Muzyczny n°16, 1962, p. 7.

Une page sur Debussy.

« Eléments sur les procédés probabilistes (stochastiques) de composition musicale », in Claude Samuel, Panorama de l'art musical contemporain, Paris, Gallimard, 1962, p. 416-425.

Repris dans Kéleütha, p. 54-66. Version abrégée de l'article « La musique stochastique : éléments sur les procédés probabilistes de composition musicale » (1961).

« Problemy mojej techniki kompozytorskiej » (« Problèmes de ma technique compositionnelle »), Horyzonty Muzyki n°1, 1962, p. 27,1-27,8.

Conférence du 13 décembre 1962 à Radio Varsovie. L'original français, « Trois pôles de condensation », est repris (avec une page d'introduction en moins) dans Musique. Architecture, p. 26-37.

 « Stochastische Musik/ Stochastic Music », Gravesaner Blätter n°23-24, 1962, p. 156-168/169-184.

Constitue plus ou moins la traduction anglaise et allemande de « La musique stochastique : éléments sur les procédés probabilistes de composition musicale » (1961).

« Wer ist Iannis Xenakis/Who is Iannis Xenakis », Gravesaner Blätter n°23-24, 1962, p. 185/185-186.

Xenakis remercie Scherchen en tant que chef d'orchestre.

1963

« Bulletin de souscription : Musiques formelles par Iannis Xenakis », La Revue Musicale, 1963, p. 1.

Quelques mots préliminaires à Musiques formelles.

« Schaeffer », in Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Basel, Bärenreiter Kassel, vol.11, 1963, p. 1535.

Une petite notice sur l'inventeur de la musique concrète.

 
Haut de page