English    Rechercher

Chronologie : 1991 - 2001

1991

Xenakis met au point le programme informatique GENDY, qui permet d’introduire, dans le processus de synthèse sonore, un algorithme stochastique appelé «synthèse dynamique stochastique».

Il est nommé officier de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre des Arts et Lettres.

6 octobre : création de Dox-Orkh par Irvine Arditti et l’Orchestre symphonique de la BBC dirigé par Arturo Tamayo au Festival Musica de Strasbourg.

17 novembre : création de Gendy3, aux Rencontres internationales de musique contemporaine de Metz.

1992

24 mars : création de Roaï à Berlin par l’Orchestre radiosymphonique dirigé par Olaf Henzold, pour le jubilé des quarante ans de l’Association européenne des Festivals de musique.

Mai : création de Krinoïdi à Parme par l’Orchestre symphonique d’Émilie-Romagne dirigé par Ramón Encinar.

Nommé membre honoraire de l’académie Sainte-Cécile à Rome.

3 mai : création de La Déesse Athéna à Athènes par Spyros Sakkas et l’Orchestre de la radiotélévision d’Athènes dirigé par Michel Tabachnik.

5 décembre : création par la Maîtrise de Radio-France dirigée par Denis Dupays de Pu wijnuej we fyp, à partir du « Dormeur du val » d’Arthur Rimbaud ; le poème est transformé selon une application biunivoque de l’alphabet sur lui-même.

14 décembre : création de Paille in the wind par Jacopo Scalfi et Roger Woodward à la Scala de Milan.

1993

26 mars : création de Troorkh, concerto pour trombone et orchestre, par Christian Lindberg et l’Orchestre de la radio suédoise dirigé par Esa-Pekka Salonen.

23 juillet : création de Mosaïques à Marseille, par l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, dirigé par Michel Tabachnik.

1er septembre : création, au Queen Elizabeth Hall de Londres, des Bacchantes d’Euripide par Joe Dixon, baryton, et le Premiere Ensemble de l’Opera Factory dirigé par Nicholas Kork. L’œuvre sera redonnée neuf fois les jours suivants.

On peut signaler ici d’autres exécutions marquantes des œuvres de Xenakis.

2-4 octobre : trois concerts sont entièrement consacrés à Xenakis aux Dresdner Tage der zeitgenössischen Musik ; y sont entre autres données les œuvres pour et avec clavecin, ainsi que des œuvres électroacoustiques.

11 octobre : le Polytope de Cluny est donné au Festival Ultima d’Oslo. Jean-Claude Risset assure la régie sonore.

28 octobre : journée Xenakis organisée à l’université de Séoul par Yuji Takahashi.

9-13 novembre : à Paris, au Festival d’Automne, spectacle de la Compagnie de ballet de Charleroi, chorégraphié par Lucinda Childs sur Naama, Oopha et Psappha joués par Elizabeth Chojnacka et Sylvio Gualda. Ce spectacle part ensuite en tournée : Nîmes, Cannes, Grenoble, Amsterdam.

1994

5 avril : création de Zyïa au Festival de musique contemporaine d’Évreux par Dominique Gaucet, Cécile Daroux, Dimitri Vassiliakis, le choeur d’hommes des Jeunes Solistes dirigé par Rachid Safir.

24 avril : création de Plektó par l’Ensemble Köln dirigé par Robert Platz aux Wittener Tage für Neue Kammermusik.

9 juin : création de Dämmerschein à Lisbonne par l’Orchestre de la radio de Cologne dirigé par Zoltán Peskó. Les premières allemande et belge de cette œuvre ont lieu dans les jours qui suivent.

16 septembre : création de Sea Nymphs à Londres par les BBC Singers, dirigés par Simon Joly.

21 septembre : création à Varsovie de Mnamas Kharin Witoldowi Lutoslavskiemu (à la mémoire de Witold Lutoslawski) par l’Orchestre de chambre de Cracovie dirigé par Wojciech Michniewski.

2 décembre : création de S. 709 à Paris, dans le cadre des Journées UPIC à Radio-France.

17 décembre : création de Ergma à La Haye par le Quatuor Mondrian.

1995

4 février : au festival Présences de Radio-France, création de la nouvelle version de Dmaathen (version de Cécile Daroux pour flûte en si bémol et percussion amplifiées), par Cécile Daroux et Claire Talibart, et première française de Dämmerschein par l’Orchestre philharmonique de Radio-France dirigé par Elgar Howarth.

Xenakis est nommé chevalier de la Légion grecque du Phénix et commandeur dans l’Ordre national du Mérite.

16 novembre : création à la Herkulessaal de Munich de Voile par le Münchener Kammerorchester dirigé par Christoph Poppen.

1996

1er mars : création de Koïranoï à Hambourg par l’Orchestre symphonique de la Norddeutscher Rundfunk dirigé par Zoltán Peskó.

10 avril : création à Birmingham de Zythos, pour trombone et six percussionnistes par Christian Lindberg et l’Ensemble Kroumata.

10 juin : création à Amsterdam de Kuïlenn pour neuf instruments à vent par le Nederlands Blazers Ensemble, dans le cadre du Festival de Hollande.

9 août : à New York, création de Hunem-Iduhey par Edna Michell et Ole Akahoshi dans le cadre du Lincoln Center Festival of Arts.

4 octobre : création de Ittidra pour sextuor à cordes par le Quatuor Arditti, Thomas Kakuska et Valentin Erben à Francfort-sur-le-Main.

20 octobre : création de Ioolkos par l’Orchestre symphonique du Südwestfunk dirigé par Kwamé Ryan au Festival de Donaueschingen.

12 novembre : création de Kaï par l’Ensemble Oh Ton dirigé par David Coleman, à Oldenburg.

6 décembre : à Cologne, création de Roscobeck par Rohan de Saram et Stefano Scodanibbio à la Westdeutscher Rundfunk dans le cadre du Festival Musik der Zeit.

1997

4 février : Xenakis reçoit au Japon le Prix Kyoto.

23 juillet : création de Sea-Change à Londres par l’Orchestre symphonique de la BBC dirigé par Andrew Davies.

30 novembre : création d’O-mega, sa dernière œuvre, à Huddersfield par Evelyn Glennie (percussion solo) et l’ensemble London Sinfonietta dirigé par Markus Stenz.

1998

Janvier-février : Nombreuses œuvres de Xenakis interprétées au festival Présences de Radio-France.

1999

25-30 janvier : journées Xenakis à l’université Marc-Bloch et au musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg.

Mars : Festival Xenakis à Nicosie et à Larnaka (Chypre).

Mai : Semaines Xenakis en Bretagne.

2000

mai : Journées Musique et Mathématiques à la fondation Callouste Gulbenkian à Lisbonne. Plus de vingt œuvres pour orchestre de Xenakis sont exécutées.

15 décembre : création du triptyque Anastenaria (Procession vers les eaux claires, Le Sacrifice, Metastasis) à Munich, sous la direction de Charles Zacharie Bornstein.

2001

4 février : Iannis Xenakis s’éteint à cinq heures du matin.

 
Haut de page