English    Rechercher

Actualités

Xenakis à Zürich

Xenakis sera à l'honneur les 23 et 24 février au Toni-Areal de Zürich. Au programme de ces deux journées, de nombreux concerts et conférences qui seront consacrés aux pièces instrumentales comme à la musique électronique.

Pour en savoir plus, consultez la brochure.


Nuits aux concerts Musica Viva de Munich

Le samedi 1er avril 2017, Nuits sera donné à Munich par le chœur musicAeterna lors du week-end de concerts de la Radio Bavaroise aux côtés d'œuvres de Claude Vivier et Luciano Berio.

Cliquez ici pour plus d'informations.


Iannis Xenakis : Un père bouleversant

"J'aimerai partager ce voyage extraordinaire que j'ai pu vivre à la fois dans le temps et dans sa pensée, grâce à la lecture de ses manuscrits qui dévoilent comment en quelques années il a réussi à contrôler le chaos de ses émotions grâce à l'élaboration d'une musique et d'une architecture nouvelle".

Mâkhi Xenakis

Un père bouleversant

Le regard de Mâkhi Xenakis, plasticienne et écrivain, sur son père Iannis, compositeur, architecte et mathématicien trace le portrait d'un créateur dans toute son humanité et dans un perpétuel combat avec lui-même. Avec elle nous plongeons dans les archives familiales d'où surgissent des documents essentiels à la compréhension du processus d'élaboration de l'œuvre de Xenakis : photographies et portraits de famille, carnets de travail, partitions, plans, textes... L'interaction entre architecture, musique et thématiques surgit alors dans son évidence créatrice.

Éditions : Actes Sud
Format : 15 x 20,5 cm, 224 pages, 32 €.
Ouvrage broché, 228 illustrations.
Relation presse : Sophie Patey 01 55 42 14 43 / s.patey@actes-sud.fr

Colloque international

L’espace « sensible » dans la production de théâtre musical et d’opéra
Du wozzeck de berg aux années 1960-70 avec l’exemple de l’Orestie de xenakis

13, 14 et 15 avril 2015

Programme du colloque international (PDF)

L'idée d'espace sensible
www.labex-arts-h2h.fr

Dans le cadre du colloque, l'Orestie sera données à deux endroits différents.

Xenakis Affiche Orestie

Salle des fêtes de Gennevilliers samedi 11 avril à 20h

l'Orestie
Spyros Sakkas, baryton
ensemble instrumental Court-circuit chœurs de Gennevilliers et de Saint-Denis
direction, Jean-Louis Forestier
mise en scène, Carmelo Agnello
atelier dramaturgique de Paris 8
renseignements 01 40 85 64 71

Amphithéâtre de l'opéra bastille à paris mercredi 15 avril à 19h

Iannis Xenakis
table ronde autour de l'Orestie et du compositeur

Metro vox in memoriam Iannis Xenakis
pour 8 voix solistes de José Manuel Lopez Lopez
ensemble vocal Soli-Tutti, direction Denis Gautheyrie

l'Orestie
Spyros Sakkas, baryton
ensemble instrumental Court-circuit
choeurs d'enfants du Conservatoire de Gennevilliers
ensemble vocal Soli-Tutti et les choeurs de Paris 8
direction, Jean-Louis Forestier
mise en scène, atelier dramaturgique de l'Université Paris 8
dirigé par Carmelo Agnello
réservation obligatoire 01 49 40 67 76 - aca@univ-paris8.fr


Xenakis et les Arts

En décembre 2011, l’Université de Rouen et Pierre-Albert Castanet accueillaient une journée d’étude consacrée à “Xenakis et les Arts”. Trois ans plus tard, un passionnant volume est publié, sous le même titre, par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie, en collaboration avec le Centre Iannis Xenakis. Il rassemble une douzaine d’articles sur Xenakis et le film, l’utopie xenakienne, Nekuïa, les Polytopes, l’Upic, ou encore le mythe de la complexité chez Xenakis.

Editions Point de Vue, 200 p. L’ouvrage peut être commandé sur :
livre.fnac.com/


Xenakis en Amérique

Une étude de Charles Turner

Iannis Xenakis a toujours manifesté un grand intérêt pour les États-Unis, mais bien qu’il ait passé cinq ans de l’autre côté de l’Atlantique, le sujet n’avait guère été abordé jusqu’ici. Au travers de documents d’archives et d’entretiens, la remarquable étude de Charles Turner s’attache aux séjours de Xenakis aux États-Unis, aux relations du compositeur avec les institutions culturelles américaines et à ses motivations en termes de création et de recherche.

Ce livre peut être commandé sur :
oneblockavenue.net

ou téléchargé sur / or downloaded from
monoskop.org/


Une nouvelle parution chez Mode Records
XENAKIS - Les œuvres pour ensemble 3

Palimpsest (1979) pour piano et ensemble
Cory Smythe, piano

Échange (1989) pour clarinette basse ensemble
Joshua Rubin, clarinette basse

Akanthos (1977) pour soprano et ensemble
Tony Arnold, soprano

Thalleïn (1984) pour 16 instruments

O-Mega (1997) pour percussion et ensemble
Steven Schick, percussion et direction
International Contemporary Ensemble (ICE)
Steven Schick, direction

Zythos (1996) pour trombone et 6 marimbas
Benny Sluchin, trombone – Ensemble red fish blue fish

www.moderecords.com

 

Au fil des parutions qui se succèdent chez divers éditeurs et qui couvriront bientôt l’ensemble de l’abondante production de Iannis Xenakis, il nous est donné de découvrir des partitions d’une rare qualité dont l’écho s’était pourtant perdu après leur création. C’est le cas de celles réunies sur ce disque, treizième volume d’une « édition Xenakis » qui documente les ultimes décennies (1977-1997) de son activité créatrice. Écrit sur la lancée de Jonchaies, chef-d’œuvre absolu, Palimpsest, pour piano et ensemble (1977), reprend avec le même succès une échelle de hauteurs fixes issues de la gamme Pelog de Java. Les polyphonies arborescentes y font souffler un vent de folie : après un début des fabuleux canons pour piano mécanique de Conlon Nancarrow, le climat devient jubilatoire. Tout au contraire, Échanges pour clarinette basse et ensemble (1989) est une œuvre grave dont la douceur initiale se dramatise au fil des cadences solistes méditatives ou débridées. Cette année-là, Xenakis a frôlé la mort. Sans rattacher nécessairement l’œuvre et la biographie, n’est-ce pas un cri vers sa mère, perdue à l’âge de six ans, que le compositeur lance dans Akanthos (fleur d’épine, en grec) pour soprano et ensemble (1977) ? Au fracas des cordes écrasées, la voix oppose d’abord sa pureté puis devient de plus en plus douloureuse. Tragique aussi, Zythos (1997) où la voix du trombone alto s’élève en de longues mélopées avec l’accent hiératique d’une « sonnerie aux morts », ponctuée par la danse macabre de six marimbas métronomiques. Le dépouillement sera plus absolu encore dans O-Mega(1997), point final de la carrière de Xenakis, confrontant la brutalité sèche des tambours à un quasi-choral instrumental aux sonorités d’orgue. La vie éclatait, au contraire, dans Thalleïn (« bourgeonnant ») de 1984 : la puissance symphonique inouïe du début, la variété des transitions et des enchaînements/oppositions de climats et d’oppositions sonores impressionne. On y passe de la joie festive et sauvage de quelque Carnaval de Rio à l’âpreté des arêtes vives des sites rocheux de haute montage.

La qualité exceptionnelle de tous les interprètes et une notice d’une vraie richesse contribuent à la force de séduction qu’exercera ce volume XIII sur ceux qui voudront y puiser des émotions authentiques.

Gérard Condé
Diapason, oct. 2014


La Ville cosmique de Xenakis dans l’exposition Villes visionnaires du Frac de la Région Centre

L’exposition présentée par le Frac de la Région Centre rend hommage à Michel Ragon qui, dans Où vivrons-nous demain (1963) et Prospective et Futurologie (1978) posait le débat sur l’architecture expérimentale en cette période mutation.

Au cœur de ce panorama une place sensible est réservée à la célèbre Ville cosmique conçue et dessinée par Iannis Xenakis en 1965, exemple unique d’une intuition qui se voulait prophétique et reste d’une acuité formidable si l’on songe à l’évolution et à l’avenir de notre civilisation.

Du 20 septembre 2014 au 22 février 2015
Orléans, Les Turbulences, Frac Centre – Tél. : 02 38 62 52 00
www.frac-centre.fr
contact@frac-centre.fr


Une nouvelle production d’Oresteia à Berlin

Profitant de travaux menés sur son plateau, la Deutsche Oper de Berlin propose une nouvelle production de l’Oresteia de Xenakis sur le site plutôt inhabituel du toit de son parking. Inhabituel mais pas inapproprié si l’on veut bien se rappeler que la musique de Xenakis pour la trilogie d’Eschyle a été précisément conçue pour le plein air.

Nul doute que l’œuvre de Xenakis, abstraite et intensément expressive à la fois, comme l’est le théâtre antique, trouvera toute sa dimension mythique dans un lieu d’architecture ouverte et contemporaine.

La mise en scène est assurée par David Hermann, dans une scénographie de Christophe Hetzer. La maîtrise, le chœur et l’orchestre de la Deutsche Oper seront dirigés par Moritz Gnann, avec les barytons Michael Hofmeister et Seth Carico dans les rôles de Cassandre et Athéna.

Deutsche Oper (première berlinoise)
Les 9, 12, 13, 15 et 16 septembre.
www.deutscheoperberlin.de
info@deutscheoperberlin.de


Xenakis au festival Acht Brücken à Cologne

Du 30 avril au 12 mai, le festival Acht Brücken de Cologne consacre sa huitième édition à la musique électronique et à Iannis Xenakis. Plus de 30 œuvres du compositeur seront données par ses meilleurs interprètes d’aujourd’hui.

www.achtbruecken.de


Exposition à Bordeaux

Le Diatope, une musique à voir

Exposition du 12 février au 7 mars 2013
Inauguration et conférence : le 12 février 2013 à 18h30
"Iannis Xenakis, un père bouleversant"
par Mâkhi Xenakis, artiste plasticienne.

Réalisé par la Maison de l'architecture des pays de la Loire et en collaboration avec Mâkhi Xenakis, l'exposition retrace les réflexions de l'architecte, compositeur et ingénieur Iannis Xenakis, à travers de nombreuses archives, croquis photos et documents sonores.

Prétexte à l'exploration de la relation entre architecture et musique, l'exposition revient sur une œuvre majeure de l'architecte - le Diatope - créée en 1974 pour l'inauguration du Centre Pompidou.

Un regard sur une structure mêlant espace, musique et lumière pour une installation posant les bases d'un "art multimédia" à échelle architecturale.

Maison de l'Architecture d'Aquitaine
308 avenue Thiers - 33100 Bordeaux
Tél. 05 56 48 83 25
Entrée libre

www.le308.com


Un nouveau livre de la série Xenakis publié par Pendragon

Après l'ouvrage consacré à la musique instrumentale, Pendragon Press publie "Xenakis matters", le quatrième de ses ouvrages consacrés à Xenakis, un recueil d'articles présenté et préfacé par Sharon Kanach.


Xenakis. La musique électroacoustique

Colloque international et concerts
23, 24, 25 mai 2012
Université de Paris 8

Les œuvres électroacoustiques de Xenakis ne comptent que pour un dixième environ dans sa production, mais elles jalonnent l'histoire de la musique tels des chefs d'œuvres d'originalité et d'innovation absolues.
Trois jours de colloque et quatre concerts présenteront cet aspect de la production de Xenakis, aujourd'hui encore peu exploré.

Programme complet:
www.cdmc.asso.fr/fr/saison_cdmc/conferences_colloques/


Exposition : Iannis Xenakis dessinateur - À l'aube de l'œuvre

Du 23 mars au 11 juin 2012
Au Musée des Beaux-Arts Eugène Leroy de Tourcoing

Sur une proposition de Mâkhi Xenakis et dans le cadre de la manifestation Dessiner-Tracer de l’Association des Conservateurs des Musées du Nord - Pas de Calais, le Musée des Beaux-Arts de Tourcoing organise l’exposition Iannis Xenakis, dessinateur – à l’aube de l’oeuvre.
A partir des nombreux dessins, partitions, carnets de notes et documents provenant de ses archives familiales ainsi que de celles déposées à la Bibliothèque nationale de France, Mâkhi Xenakis propose de porter un regard différent sur l’œuvre de son père Iannis (1922-2001). Le caractère inédit de l’exposition est de montrer comment les blessures et les drames successifs vécus dans sa jeunesse ont profondément façonné sa musique. L’exposition permet ainsi d’analyser de quelle façon, ce jeune homme, réfugié politique, passionné de musique, travaillant au départ comme simple ingénieur chez Le Corbusier, est parvenu, en l’espace de quelques années, à synthétiser musique, architecture et mathématiques afin de créer une vision nouvelle de l’architecture et de la musique qui demeure encore aujourd’hui unique, novatrice et bouleversante.
L’exposition se déploie au premier étage du musée, dans les salles du cabinet d’arts graphiques.
«La musique, l’architecture et les mathématiques s’organisent comme un tout indissociable. L’univers de Iannis Xenakis est profondément lié au geste graphique 1.» Ainsi, au travers de notes de travail, schémas, croquis et partitions originales, la pratique dessinée est le fil conducteur de l’exposition. Le dessin de Xenakis est avant tout conceptuel : il recourt au dessin pour penser, élaborer, définir et concrétiser.

Mâkhi Xenakis, Emilie Ovaere-Corthay & Evelyne-Dorothée Allemand
Commissaires de l'exposition

MUba Eugène Leroy
2 rue Paul Doumer
59200 Tourcoing
+33 (0)3 20 28 91 60
www.muba-tourcoing.fr
Ouvert du mercredi au lundi de 13h à 18 h
Sauf mardis et jours fériés

Revue


IANNIS XENAKIS par lemurdanslemiroir

Consulter la revue du MUba

Autour de l'exposition

CONFERENCE

Mâkhi Xenakis : Iannis Xenakis, un père bouleversant
Jeudi 29 mars 2012 - 19h
Entrée libre

JOURNEE D'ETUDE AVEC TABLE RONDE ET CONCERT

Dans le cadre de Dessiner-Tracer, une journée d'étude aborde les différents aspects de l'oeuvre de Iannis Xenakis, musicale, architecturale, scientifique et graphique. La journée d'études aborde les différents aspects de l'oeuvre de Iannis Xenakis, musicale, architecturale, scientifique et graphique.

Séverine Bridoux Michel, enseignant chercheur à l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Danièle Cohen-Levinas, musicologue et philosophe
Daniel Durney, musicologue,
Directeur de l'UFR de sciences humaines de l'Université de Bourgogne
Michaël Levinas, compositeur et pianiste
Bernard Marcadé, critique d'art et commissaire d'expositions
Alain Surrans, musicologue, Président de l'Association des amis de Iannis Xenakis,
Directeur de l'Opéra de Rennes
Stephanos Thomopoulos, pianiste
Françoise Xenakis, écrivain et épouse de Iannis Xenakis
Mâkhi Xenakis, artiste et fille de Iannis Xenakis
Denys Zacharopoulos, historien de l'art

Jeudi 12 avril 2012 - 14h
19h - Table ronde
21h - Concert
Entrée libre ­ sur réservation
T +(0)3 20 28 91 60


Un entretien avec Iannis Xenakis sur la musique et l'espace

Merci Thierry Besche, directeur du Groupe de Musique Elctroacoustique d'Albi, de nous avoir envoyé cet entretien de Iannis Xenakis avec Maria Harley, paru en 1994 dans la revue canadienne de mujsique contemporaine Circuit.

La musique et l'espace


Hommage à Xenakis au Conservatoire d'Evry Centre Essonne

Le 1er décembre prochain, l'Auditorium du Conservatoire d'Evry Centre Essonne prendra le nom de Iannis Xenakis. La cérémonie aura lieu présence de Françoise et Mâkhi Xenakis et de Manuel Valls, président de la communauté d'agglomération.. Le concert qui suivra, sous la direction de Michel Maunas, viendra clore une semaine de manifestations largement dédiées à la musique de Xenakis, avec des œuvres pour saxophone, piano, violon, clarinette, mais aussi et surtout pour violoncelle. Christophe Roy, qui enseigne à Evry, donnera en soliste Kottos et Nomos Alpha auquel sera consacrée en outre un concert-lecture, et l'ensemble de violoncelles Nomos, qu'il a fondé, interprètera Retours-Windungen.

www.agglo-evry.fr


Un colloque international à la mémoire de Xenakis à Chypre

Du 3 au 5 novembre, le Département des Arts et l'Ecole des Arts et des Sciences de l'Éducation de l'Université européenne de Chypre accueillent à Nicosie un colloque intitulé Iannis Xenakis – in Memoriam International Conference afin de rendre  hommage au compositeur, grande figure d'artiste et de penseur du XXe siècle. Cette manifestation coïncide avec le dixième anniversaire de sa mort et veut mettre en lumière des aspects peut-être moins connus de sa vie et de son œuvre. Le colloque abordera ainsi des thématiques relevant non pas seulement de la biographie mais aussi d'une étude de l'évolution compositionnelle. Au-delà, ces thématiques s'élargiront à des sujets concernant la relation entre musique et architecture et aux problématiques de l'interprétation de la musique de Xenakis.
Le colloque rassemblera à Chypre de nombreux spécialistes et artistes tels que Sharon Kanach, Nouritza Matossian, Spyros Sakkas, Makis Solomos, Rohan de Saram et Ermis Theodorakis.
La Fondation Pharos pour les Arts apporte son soutien au colloque et aux concerts qui seront donnés à la Manufacture de Chaussures.

Plus d'informations sur le site www.eu.ac.cy


Pléïades à la Fête de l'Huma !

De très nombreuses manifestations poursuivent à travers le monde, la célébration des dix ans de la disparition de Iannis Xenakis. Ce mois de septembre sera marqué par la présentation d'une nouvelle production d'Oresteïa aux Pays Bas dans le cadre du festival Wollebrand de Honselesdjik. Elle sera mise en scène par Wilma Sekreve et associera des choristes amateurs aux musiciens de l'Aso/Schoenberg Ensemble. Autre manifestation d'importance à Porto, où un cycle de conférences consacré aux rapports entre musique, espace et architecture se conclura par une exécution spatialisée de Terretektorh, autre œuvre emblématique donnée à plusieurs reprises cette année.
En France, on retiendra surtout le cycle de concerts "relecture Xenakis" dans le cadre de la saison musicale de la Fondation Royaumont, et la présence de Pléïades au programme de la traditionnelle Fête de l'Humanité, le 18 septembre à 14h sur la grande scène du Parc de la Courneuve. Les percussionnistes seront ceux de l'Orchestre National de France.


Xenakis et son Oresteïa à l'honneur dans les festivals de
Reims et Montpellier

En six jours, du 13 au 18 juillet, les Flâneries musicales de Reims proposent le plus impressionnant panorama jamais consacré en France à l'œuvre de Iannis Xenakis : 20 concerts, près de 50 œuvres, défendues par des interprètes historiques tels que le chef d'orchestre Arturo Tamayo, la claveciniste Elisabeth Chojnacka, le pianiste Roger Woodward, les Percussions de Strasbourg, l'Orchestre National de Lille, et par des solistes ou des formations plus jeunes, l'Ensemble Asko/Schoenberg, le Jack Quartet, les Solistes XXI menés par Rachid Safir. Un programme impressionnant, jalonné de moments et d'œuvres rares comme Persepolis, dans une diffusion de Daniel Teige, la musique du ballet Kraanerg, la version originale de Metastasis ou la première française de Troorkh, dont le tromboniste Benny Sluchin sera le soliste. L'un des temps forts de ce festival sera sans conteste l'exécution d'Oresteïa par la maîtrise, les chœurs et l'Orchestre de Perpignan Méditerranée, sous la direction de Daniel Tosi, au Cirque de Reims, le 16 juillet.

Quelques jours plus tard, Oresteïa sera également célébrée par un autre grand festival français, celui de Radio France et Montpellier, qui accueille le lundi 18 juillet au Corum des forces musicales venues en nombre de Grèce et de Turquie pour un projet fraternel les unissant dans le chef-d'œuvre de Xenakis. Le Chœur de la Radio Télévision Hellénique se joint ainsi à un chœur d'enfants montpelliérain et au Chœur de l'Université de Mimar Sinan, ainsi qu'à l'Orchestre Philharmonique Borusan, venus tous deux d'Istanboul, sous la baguette de Gürer Aykal, tandis que, dans le monologue de Cassandre, le percussionniste catalan Miguel Bernat donne la réplique au baryton Spyros Sakkas, créateur de cette stupéfiante page.

www.flaneriesreims.com


Une nouvelle production d'Oresteïa à Vienne

Les 19, 20 et 21 mai, Les Wiener Festwochen affichent une audacieuse première autrichienne. Le metteur en scène Carlus Padrissa, membre du célèbre groupe catalan La Fura del Baus, a choisi la Karlplatz, en plein cœur du centre historique, pour décor de sa production du chef-d'œuvre de Xenakis, sur le texte de la tragédie d'Eschyle. Peter Rundel dirige le baryton Carl Rosman, le Webern Kammerchor et le Remix Ensemble de Porto.

Pourquoi un être humain en vient-il à assassiner un autre être humain ? C'est le thème de l'Orestie, cette trilogie d'Eschyle qui explore les arrière-plans, religieux, politiques et spirituels des meurtres perpétrés au sein d'une famille, celle d'Agamemnon, général victorieux de retour de la guerre de Troie. Représentée pour la première fois en 485 avant J.C., ce drame met en lumière les abîmes de l'âme qui peuvent conduire les actions de tout homme. Dans sa propre vision de l'Orestie, Iannis Xenakis, démontre sa profonde intimité avec l'univers de la tragédie antique. Son œuvre est dominée par la présence d'un baryton virtuose, par la percussion et par un chœur qui est l'un des protagonistes de l'action. Sa partition archaïsante donne au rythme une importance primordiale. Aidé par le scénographie Roland Olbeter et la spécialiste de Grèce antique Sabine Follinger, le metteur en scène Carlus Padrissa, cherche à éclairer tout à la fois les racines historiques et la modernité de cette Orestie. La pyrotechnie sera au centre de ce spectacle.


Un colloque international et un festival Xenakis à Londres

C'est à l'initiative de l'Université Goldsmith de Londres que se tiendra du 1er au 3 avril, au Southbank Centre, une conférence internationale consacrée à Iannis Xenakis à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort.
Ce colloque s'adresse à un public international de chercheurs, d'artistes et de mélomanes. Benoît Gibson, Peter Hoffmann et Makis Solomos en sont les principaux animateurs. De nombreuses communications sont prévues au long des trois journées de cette conférence qui sera accompagnée, dans différentes salles du Southbank Centre, d'ateliers et de concerts au cours desquels seront interprétées de nombreuses œuvres de Xenakis.

En parallèle, le compositeur Rodolphe Bourotte anime des stages d'initiation à l'UPIC, cette "machine à composer" inventée par Xenakis à la fin des année 1970 et reliant étroitement la composition musicale au dessin, et dont les transpositions dans l'informatique d'aujourd'hui, notamment au travers des tablettes tactiles, sont d'une approche plus conviviale que jamais.

www.southbankcentre.co.uk


Xenakis et sa musique dans l'exposition "The Last Grand Tour"    
à Ahtènes

L'exposition d'art contemporain qui sera présentée du 15 avril à la fin octobre au Musée d'Art cycladique d'Athènes rassemble pour la première fois des œuvres d'artistes célèbres ayant vécu en Grèce au XXe siècle. Son titre, "The Last Grand Tour", fait allusion à Lord Byron pour qui la Grèce restait une destination ultime et incontournable pour un artiste européen. Les pièces rassemblées composent un regard multiple sur la manière dont la Grèce, à travers son histoire, sa culture et sa géographie, a continué d'être une source d'inspiration pour la modernité.
Les Grecs exilés ne sont pas oubliés dans cette rétrospective, et en premier lieu Iannis Xenakis qui a nourri sa création de la culture grecque antique qui lui était consubstantielle. Mycènes Alpha, œuvre électroacoustique composée sur l'UPIC, en 1978, pour le Polytope de Mycènes, sera diffusée dans le parcours de l'exposition.

Athènes, Musée d'Art cycladique – du 15 avril à fin octobre.

www.cycladic.gr


En Avignon, les enfants rendent hommage à Iannis Xenakis

Les 1er et 2 avril, les élèves de trois classes de collèges du Vaucluse se joindront aux musiciens de l'Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence pour un hommage à Xenakis qu'ils préparent depuis plusieurs semaines tout en découvrant la musique contemporaine et le travail d'une formation symphonique.

Ces collégiens seront les interprètes de Polla ta Dhina, pour chœur d'enfants et orchestre, composé par Xenakis en 1962 sur un texte extrait de l'Antigone de Sophocle. Ils se transformeront ensuite en percussionnistes pour participer à la création Psapphrasis… Voyage à Ithaque, pièce du jeune compositeur Ivan Solano à la mémoire de Iannis Xenakis, sur un poème de Constantin Cavafy.

Le programme de ces deux concerts sera complété par Rebonds A et B, de Xenakis, qu'interprèteront deux percussionnistes de l'Orchestre d'Avignon, et par Lit de neige, d'André Boucourechliev.

Les 1er et 2 avril à 15 heures, à l'Espace Pierre Bardi de Vedène
www.orchestre-avignon.com


Hommage à Xenakis à l'Opéra de Paris le 2 février

A l'Amphithéâtre de l'Opéra-Bastille, le mercredi 2 février, les Solistes XXI conduits par Rachid Safir consacrent une soirée entière à l'œuvre de Xenakis, avec Nuits et deux autres œuvres pour voix et instruments, N'shima et Zyïa, mais aussi Nomos Alpha pour violoncelle.
A cette occasion, Rachid Safir dirigera en outre une création de José-Manuel López-López, Metro Vox In memoriam Xenakis, pour huit voix et électronique en temps réel. Dans cette œuvre, le compositeur espagnol utilise un extrait du livre Musiques Formelles, texte magnifique dans lequel Xenakis évoque les lois stochastiques qui gouvernent la nature, le fracas des cigales, de la grêle, et les phénomènes sonores générés par une grande foule de dizaines, de centaines ou de milliers de personnes.
Ce concert est présenté avec le soutien de l'Ircam-Centre Pompidou

www.les-jeunes-solsites.com/calendrier


Bonne Année 2011 !

Cette année 2011 sera celle du dixième anniversaire de la disparition de Iannis Xenakis. Parmi les nombreuses manifestations qui marqueront cet anniversaire, une presque intégrale des oeuvres pour et avec percussion présentée le 18 février prochain par le Conservatoire Supérieur de Lyon, qui a choisi de placer sa carte de voeux électronique sous le signe de Xenakis.

Carte du CNSMD sur Youtube


Xenakis s'exprime à la télévision en 1967

Sur le site de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel) peuvent être aujourd'hui visionnés plusieurs documents consacrés Iannis Xenakis et tirés des archives de la radio et de la télévision françaises. On recommandera tout particulièrement ce court sujet d'un journal télévisé du 11 décembre 1967, dans lequel le compositeur s'exprime d'une manière lapidaire et néanmoins bouleversante.

www.ina.fr/art-et-culture/


Xenakis à l'honneur à Orléans

culturebox.france3.fr

Twitter Facebook Google Plus
Haut de page